Résultats de recherche
La recherche pour Espèces envahissantes a retourné 347 résultats
  • Aventure

    Journaux de bord (170)

    De grands efforts pour de petits animaux

    Le Panama, où nous sommes présentement, regorge d’une riche diversité de vie animale et végétale, ainsi que d’un grand nombre d’aires protégées et de parcs naturels. La forêt tropicale humide du Panama est aussi l’habitat de près de 200 espèces de grenouilles, d’à peine quelques centimètres de long et plus colorées les unes que les autres.

    Les envahisseurs de Kerguelen

    Les archipels des Kerguelen de Crozet ainsi que les îles St-Paul et Amsterdam sont parmi les endroits les plus isolés au monde. Ces îles se trouvent à plus de 3500 km au sud de l’île de la Réunion. Sur ces terres désolées, où les averses de pluie et de neige sont fréquentes, la vie y est dure.

    Dilemme

    Imaginez-vous dans les souliers d’un scientifique. Vous êtes herpétologiste. Vous travaillez sur le terrain, à la protection et à la sauvegarde des amphibiens. Vous vous retrouvez face à deux espèces de grenouilles. Une cinquantaine d’individus pour chacune des espèces, c’est tout ce qu’il reste en nature. Une kyrielle de facteurs (subventions, bénévoles, matériels disponibles, etc.) vous permet de sauvegarder seulement une seule de ces deux espèces. Que faites-vous? Sur quels critères vous baserez-vous pour prendre une décision?

    La forêt silencieuse

    En 2003, Edgardo Griffith, herpétologiste réputé et directeur du centre de conservation des amphibiens de El Valle, au Panama adorait s’asseoir en forêt tropicale, près du ruisseau et écouter les chants des grenouilles qui résonnaient en chœur. Pour lui, c’était un grand bonheur.

    Quand les saveurs ont un prix

    Force est de constater qu’il fait bon se lancer à l’aventure et se laisser dépayser. Et quel dépaysement je suis en train de vivre à la Réunion! Cette île est un extraordinaire mélange de cultures. Les gens venus de tous les continents, au rythme des vagues successives d’immigration, n’y font pas que se côtoyer : ils se mêlent et forment une seule et unique population où le respect est palpable.

    Blogue (4)

    Débat électoral - Qui parle au nom de qui?

    La période électorale au Québec devait permettre de parler « des vraies affaires ». Belle occasion pour notre société de se montrer « déterminée » à prendre la voie du changement.

    Chasse à la baleine

    La décision d’un tribunal international qui interdisait au Japon de poursuivre cette campagne de chasse dite « scientifique » était une grande victoire.

    Bon jour de la Terre !

    Voici un anniversaire qui devrait se fêter à tous les jours. Plus que jamais, la Terre a besoin de nous, subissant quotidiennement les assauts de nos exploitations à outrance.
    Pour l’équipage du Sedna IV, c’est l’occasion de regarder le chemin parcouru durant cette trop courte mission.

    Neuf baleines bleues périssent dans la glace

    La NASA continue de confirmer les tendances irréversibles du réchauffement de la planète. Dans un effort pour vous dénicher un article résumant les grandes tendances, je vous propose un article de Libération (janvier 2013) qui résume assez bien la situation mondiale et qui confirme la tendance vers une élévation beaucoup trop rapide des températures moyennes…

    En vedette (1)

    Jean Lemire, invité aux Grandes conférences d'Espace pour la vie

    Si la mission 1000 jours pour la planète nous a fait vivre des moments émouvants, elle nous a aussi ouvert les yeux sur les terribles dangers que courent des centaines d’espèces animales et végétales sur la planète. À la veille de la Journée mondiale de la biodiversité, Jean Lemire nous confie en direct ses réflexions qui se modulent au fil des rencontres, au fil du temps.

    Vidéos (0)

    Aucun résultat pour ce type de contenu

    Photos

    Cliquez ici pour faire une recherche dans la galerie de photos.
  • Biodiversité

    Fiches espèces (20)

    Canard de Laysan

    Nom commun : canard de Laysan
    Nom scientifique : Anas laysanensis
    Taille : 41 cm
    Poids : 435 g (1 lb)
    Population : autour de 1000 individus
    Distribution : atolls de Laysan et de Midway, dans l’archipel des îles hawaïennes du Nord-Ouest
    Enjeu : population réduite et fluctuante dans un habitat extrêmement restreint, espèces envahissantes
    Statut Liste rouge UICN : en danger critique d’extinction

    Albatros à pieds noirs

    Nom commun : albatros à pieds noirs
    Nom scientifique : Phoebastria nigripes
    Taille : 68 à 74 cm de longueur, envergure des ailes de 190 à 220 cm
    Poids : 3,4 kg (7,4 lb) pour les mâles et 3 kg (6,6 lb) pour les femelles
    Population : environ 130 000
    Distribution : niche principalement dans les atolls de Midway et de Laysan et sur le banc de sable de la Frégate française, dans les îles hawaïennes du Nord-Ouest, et dans l’archipel d’Ogasawara
    Enjeux : pollution, espèces envahissantes, ingestion de plastique
    Statut Liste rouge UICN : en danger

    Gigys blanche

    Nom commun : gigys blanche, sterne blanche
    Nom scientifique : Gygis alba
    Taille : 31 cm
    Poids : —
    Population : abondante
    Distribution : îles tropicales de l’océan Pacifique et de l’océan Indien
    Enjeu : espèce envahissante
    Statut Liste Rouge UICN : préoccupation mineure

    Phaéton à bec rouge

    Nom commun : phaéton à bec rouge
    Nom scientifique : Phaethon aethereus
    Taille : environ 50 cm, envergure des ailes de 1 m
    Poids : 700 g (1,5 lb)
    Population : environ 7 500
    Distribution : se reproduisent dans les régions tropicales, mais peuvent se nourrir jusque dans les régions tempérées
    Enjeux : prédation (adultes, poussins et œufs), espèces envahissantes (rats, chats, chiens), pêcheries (réduction des sources de nourriture), tourisme (perturbation des sites de reproduction)
    Statut Liste Rouge UICN : préoccupation mineure

    Albatros de Laysan

    Nom commun : Albatros de Laysan
    Nom scientifique : Phoebastria immutabilis__
    Taille : 81 cm de longueur, envergure des ailes de 2 m
    Poids : 3 kg (6,5 lb) chez les mâles et 2,5 kg (5,5 lb) chez les femelles
    Population : 1,2 million
    Distribution : vit partout dans le Pacifique Nord, mais niche principalement dans les îles hawaïennes où l’on trouve, en tout, 16 sites de nidification.
    Enjeu : pollution par le plomb et le plastique, espèces invasives
    Statut Liste rouge UICN : quasi menacée

    Enjeux (6)

    Espèces menacées (62)

    Renard de Darwin

    Nom commun : Renard de Darwin
    Nom scientifique : Pseudalopex fulvipes
    Taille : De 48 à 60 cm de longueur, avec une queue de 17 à 26 cm
    Poids : De 2 à 4 kg (de 4,4 à 8,8 lb)
    Population : Inconnue, mais estimée en déclin
    Distribution : Sur l’île de Chiloé, au Chili, ainsi que dans une parcelle montagneuse du Parc national de Nahuelbuta, un peu plus au nord
    Enjeu : Présence de chiens (maladies et prédation)
    Statut Liste rouge UICN : En danger critique d’extinction

    Kakapo

    Noms communs : Kakapo, perroquet-hibou, whakapapa
    Nom scientifique : Strigops habroptila
    Taille : 64 cm
    Poids : De 3 à 4 kg (de 6,5 à 9 lb)
    Population : Près de 130 individus
    Distribution : Dans le Sud des Alpes du Sud, sur l’Île du Sud, en Nouvelle-Zélande, et sur l’île Stewart, plus au sud
    Enjeux : Historiquement, surexploitation, espèces envahissantes (rats, chats, chiens, furets), maladie
    Statut Liste rouge UICN : En danger critique d’extinction

    Méliphage hihi

    Noms communs : Méliphage hihi
    Nom scientifique : Notiomystis cincta
    Taille : 18 cm
    Poids : 36.5 g (male); 30 g (femelle)
    Population : 4000 individus
    Distribution : Partout sur l’île du Nord en plus de l’île de la Grande Barrière, de la Petite Barrière et Kapiti
    Enjeux : Espèce envahissante
    Statut Liste Rouge UICN : vulnerable

    Diable de Tasmanie

    Nom commun : Diable de Tasmanie
    Nom scientifique : Sarcophilus harrisii
    Taille : De 50 à 80 cm
    Poids : De 5,5 à 12 kg (de 12 à 26 lb) pour les mâles, de 4 à 8 kg (de 9 à 17,5 lb) pour les femelles
    Population : Environ 20 000 individus
    Distribution : Dans les forêts de Tasmanie, île au sud de l’Australie
    Enjeux : Maladies (tumeur faciale du diable de Tasmanie), écrasement sur les routes, persécutions humaines, espèces exogènes (chiens, renards), faible diversité génétique
    Statut Liste rouge UICN : En danger

    Loup à crinière

    Nom commun : Loup à crinière
    Nom scientifique : Chrysocyon brachyurus
    Taille : De 125 à 130 cm
    Poids : De 20 à 23 kg (De 4,5 à 5 lb)
    Population : Estimée en 2005 à environ 23 600 individus
    Distribution : Dans les prairies et forêts d’arbustes du Brésil, de la Bolivie, du Paraguay et de l’Argentine
    Enjeu : Destruction de l’habitat, isolation des populations, maladies contractées par la fréquentation des chiens domestiques
    Statut Liste Rouge UICN : Quasi menacé

    Panorama (20)

    L'abondance des espèces

    Au cours des décennies, grâce aux milliers d’observations des espèces réalisées par les chercheurs, professionnels et amateurs, un portrait global de la biodiversité sur Terre émerge peu à peu.

    Catégories des espèces menacées

    L’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) est la plus ancienne organisation environnementale globale. Elle fut fondé en 1948. L’UICN maintient la Liste Rouge des espèces menacées, laquelle documente à quel degré les espèces sont susceptibles de s’éteindre. En 2011, 61 914 espèces de vertébrés, d’invertébrés, de plantes et de champignons ont été évaluées sur les 1 728 408 espèces décrites.

    La classification des espèces

    La taxonomie — la science qui consiste à étudier, identifier, nommer et classer les espèces vivantes — conçoit le monde vivant comme étant organisé un catégories qui vont du plus général au plus particulier.

    Les changements climatiques

    Le réchauffement climatique dont nous sommes aujourd’hui les témoins détermine aussi bien l’avenir des sociétés humaines que des écosystèmes et des espèces. La rapidité de ce changement contraint les êtres vivants à migrer ou à s’adapter s’ils veulent survivre.

    Les biomes terrestres

    Les continents sont divisés en différents biomes, c’est-à-dire des régions distinctes qui ont un climat, un sol, des plantes et des animaux similaires. De manière simplifiée, les principaux biomes sont les milieux naturels avec lesquels nous sommes le plus familiers lorsque l’on contemple une carte du monde.

  • Éducation

    Banque d'activités (14)

    À la découverte des espèces

    Identifier les principales caractéristiques physiques de diverses espèces animales.

    Classer les espèces, c’est amusant!

    Familiariser les élèves avec les principales caractéristiques qui différencient les espèces animales.

    Threatened Species (Espèces menacées)

    Create a PowerPoint slideshow based on an English text on threatened species and present it to the class.

    Des livres imagés sur tablettes numériques

    Utiliser la tablette numérique afin de créer des livrets sur les espèces menacées pour des élèves plus jeunes.

    Biodiversité dans mon quartier – Comment je l’imagine.

    Imaginer et dessiner la diversité autour de l’école.

    Classes participantes (14)

    Projets Mission dans ton école (29)

    Sensibilisation à quelques espèces menacées dans le monde

    * Groupe débutant avec déficience intellectuelle.

    Lecture des fiches des espèces menacées sur le site Internet et affichage sur une carte du monde.

    Des espèces en danger !

    Présentations et affiches sur une espèce menacée.

    Cap sur notre fleuve

    Protéger, Sensibiliser et valoriser le fleuve St-Laurent.

    Différentes activités ( publicité,diaporama,film,stop motion,affiche…) pour faire connaitre et valoriser le fleuve auprès des élèves de la classe et ensuite ceux de l’école.

    Les animaux en danger et le règne végétal

    Dans le cadre du thème transdisciplinaire le partage de la planète nous investiguons l’idée maîtresse que certaines espèces animales sont menacées de disparaître pour toujours.

    Aménagement: entrée rue St-Donat

    Nous voulons agir sur la pollution, les changements climatiques et la destruction des habitats.

    Nous aimerions mieux gérer la pollution aux abords du centre (du côté de la rue St-Donat) nettoyer et végétaliser les terrains adjacents à la porte donnant accès aux locaux de la formation générale et professionnelle.

    Nous souhaitons attirer des oiseaux et papillons.
    Nous souhaitons aussi permettre aux élèves de mieux profiter des lieux en aménageant un espace de repos et d’observation.

    Enfin, nous voulons sensibiliser tout le monde à l’importance de respecter l’environnement.

    Projets Adoptez une espèce menacée (7)

    Les espèces menacées

    En équipe, les élèves réaliseront une recherche sur les espèces menacées.

    Recherche sur les espèces menacées

    Chaque élève aura à réaliser une recherche sur une espèce menacée inscrite dans la liste de rouge.

    L'équipage des Grands-Chemins agit pour les espèces menacées et adopte le carcajou.

    - Recherche, création de fiches et exposés oraux sur des animaux menacés. – Création d’une affiche expliquant que nous avons adopté le carcajou et qu’il est menacé, puisque son habitat se détériore. – Campagne dans l’école pour sensibiliser les élèves au fait que des habitats sont détruits en raison des activités humaines. – Construction et installation à l’extérieur de cabanes pour les oiseaux afin de leur offrir un habitat dans notre environnement immédiat.

    Grand ménage du printemps

    Aller nettoyer l’extérieur de notre école en ramassant les déchets laissés par les humains.

    Sauver l'ours polaire est notre mission

    Sensibliliser les élèves et les parents sur les impacts des changements climatiques sur la survie des espèces dont celle de l’ours polaire.