Ambassadeurs des océans

By Daphné Laurier Montpetit | 5 June 2013|
2701 - I - Photo credit Adrian Milwood Le catamaran S.V.Moana navigue entre les îles du Pacifique pour sensibiliser les populations insulaires aux énergies renouvelables et peu coûteuses. Le catamaran S.V.Moana navigue entre les îles du Pacifique pour sensibiliser les populations insulaires aux énergies renouvelables et peu coûteuses.
2705 - I - Photo credit Marika D'Eschambeault Je porte fièrement le t-shirt du Leisure Activist Group! Le groupe offre des vêtements faits de bouteilles de plastiques recyclés pour amasser des fonds. Je porte fièrement le t-shirt du Leisure Activist Group! Le groupe offre des vêtements faits de bouteilles de plastiques recyclés pour amasser des fonds.
2702 - I - Photo credit Adrian Milwood Adrian et son équipe inviten des jeunes à bord pour les sensibiliser aux différentes sources d'énergies durables. Adrian et son équipe inviten des jeunes à bord pour les sensibiliser aux différentes sources d'énergies durables.
2703 - I - Photo credit Adrian Milwood Le bateau est une plateforme interactive où les enfants peuvent toucher de vrais paneaux solaires. Le bateau est une plateforme interactive où les enfants peuvent toucher de vrais paneaux solaires.
2704 - I - Photo credit Adrian Milwood Pour plusieurs enfants, il s'agit de leur première sortie en mer. Pour plusieurs enfants, il s'agit de leur première sortie en mer.
Écho Action est un programme qui vous propose des trucs pour passer le mot sur la biodiversité. En savoir plus

Malgré tous leurs états, les océans ne parlent pas. Heureusement, il existe des porte-parole qui dénoncent haut et fort les problématiques qui traitent des enjeux et qui placotent de leur passion. Ce sont des ambassadeurs des mers! Dans cette mission, tout l’équipage du Sedna IV est aussi ambassadeur des mers alors, imaginez quand nous rencontrons un autre ambassadeur sur le quai de Papeete, combien les discussions peuvent être passionnées!

Depuis plus d’un an, notre navire visite le monde et va à la rencontre de chercheurs passionnés qui vouent leurs vies à la biodiversité. Quelle joie de réaliser que nous ne sommes pas les seuls à parcourir les sept mers pour la cause! À Tahiti, nous avons fait la connaissance d’Adrian Midwood et surtout, de son fascinant projet.

Tout comme nous, ce capitaine de voilier canadien vogue entre les îles du Pacifique en se faisant messager pour la planète. À bord de son catamaran aux allures typiquement polynésiennes, il rencontre les habitants des îles du Pacifique Sud pour les sensibiliser aux possibilités des énergies renouvelables. Il a déjà foulé les îles Fiji, Tonga, la Nouvelle-Calédonie et l’Australie. Son but? Faire découvrir aux enfants, enseignants et ministres, les secrets des énergies renouvelables. Dans ces îles éloignées, l’importation d’énergie est souvent très coûteuse. Le Green Island Project propose des méthodes de production d’énergie à petite échelle, pouvant être efficace dans une ville, ou même dans une maison! Par exemple, une famille pourrait produire une grande partie de l’énergie qu’elle consomme en utilisant l’énergie naturelle du soleil, du vent, et même… de ses déchets!

En tant qu’Ambassadeur des Océans, Adrian invite des groupes scolaires à prendre la mer à bord de son voilier. Pour plusieurs enfants, il s’agit là d’une première sortie sur l’eau. Lors d’une agréable balade marine, Adrian et les élèves discutent de biologie marine et d’énergies renouvelables. Le bateau est lui-même un exemple interactif des méthodes prônées par le GIP (Green Island Project). On peut même toucher aux équipements et sentir le résultat de ces productions énergétiques.

Comme toute mission environnementale, le programme Oceans Ambassador doit amasser des fonds pour couvrir ses frais. Qu’à cela ne tienne! Adrian et son équipe ont lancé une ligne de vêtements, arborant fièrement leur logo. Le plus joli, dans cette histoire, c’est que ces vêtements sont fabriqués à partir de bouteilles de plastique recyclées! C’est la société Rethink Fabrik qui confectionne ces vêtements écologiques. Un t-shirt pour femme, par exemple, utilise jusqu’à 8 bouteilles de plastique. Bientôt, il sera aussi possible d’acheter des shorts de surf, composés de bouteilles et de filets de pêche recyclés. Ça donne envie de s’offrir quelques cadeaux! Vous pouvez en apprendre plus et encourager une belle cause sur leur site internet().

En parcourant la planète, on découvre forcément plusieurs côtés négatifs de l’humain. Heureusement, une fois de temps en temps, les cartes marines nous mènent tout droit vers un ami qui travaille avec nous. « Quand on passe sa vie en contact avec la nature, on atteint un point où on ne peut plus la regarder être détruite. On veut faire quelque chose pour l’aider ». Bien dit, Adrian! Sache que nous travaillons avec toi et, qui sait, nous nous recroiserons peut-être aux îles Salomon?

« previous next »
Comments0
Thank You. Please note that your comments will be moderated.
Add a comment